Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 17:02

2013 03 16 Nouvelle image La Manif pour tousPour information, je vous invite à prendre connaissance

du communiqué de presse du collectif "La Manif pour Tous" :

 

 

En l'absence de tout arrêté préfectoral d'interdiction, la manifestation du 24 mars est autorisée !

2013-03-14-Logo-LMPT24Mars.png

Liberté de conscience ! Egalité devant la naissance ! Fraternité dans la croissance !

 

Paris, le 15 mars 2013

 

URGENT - Communiqué de presse

En l’absence de tout arrêté préfectoral d’interdiction, 
la Manif pour Tous prévue le 24 mars
est autorisée.

Contrairement à ce qu’a titré la presse, la Préfecture de Police ne l’a pas interdite.

Comme prévu, les citoyens défileront dans un cadre républicain,

respectueux de la légalité et des institutions,

mais fermement déterminés à défendre leur droit d’expression par la manifestation, 

qui est une liberté fondamentale.

ON NE LÂCHE RIEN !

TOUS À PARIS  LE 24 MARS,

et LA LOI TAUBIRA NE PASSERA PAS !

Partager cet article
Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 09:43

2013 03 14 Mobilisation 24 marsCertains voudraient nous faire croire qu’il est inutile de rester mobilisés contre le projet de Loi Taubira sur « Le Mariage pour Tous » au motif qu’il a été adopté par l’Assemblée nationale.

La réalité est toute autre puisque pour qu’un projet ait force de loi, il faut qu’il soit adopté par les deux chambres : Assemblée Nationale et Sénat.

Près d’un million de personnes se sont mobilisées le 13 janvier dernier, plus de 700 000 pétitions ont été adressées au Conseil Economique, Social et Environnemental pour demander un référendum, et de nombreuses protestations se font régulièrement entendre pour exiger que les Français puissent s’exprimer directement pour ou contre ce que ce projet fait notamment peser sur l’avenir de nombreux enfants.

Le collectif des associations de « La Manif pour Tous » nous proposent de faire à nouveau entendre notre voix avant que les sénateurs ne se prononcent sur le projet. Il faut que nous soyons encore plus nombreux pour qu’à l’image de la manifestation qui avait fait reculer François Mitterrand en 1984 sur la Loi contre l’école libre, alors déjà votée par les deux assemblées, le président Hollande et son gouvernement entendent cette protestation nationale.

Le 24 Mars prochain, soyons encore plus nombreux au rendez-vous sur les Champs Elysées !

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 17:10
Manifestation nationale le 24 mars 2013

Le 24 mars, Tous à Paris !

Le collectif "La Manif Pour Tous"
vous invite officiellement
à venir manifester
à Paris le 24 mars 2013

Le 13 janvier dernier à Paris, puis le 2 février partout en France, des voix se sont élevées pour refuser le projet de loi sur le mariage pour tous et réclamer un débat.

Tout le monde s’accorde pour que les couples de même sexe puissent bénéficier de droits comparables à ceux des couples hétérosexuels sur un certain nombre de points mais une majorité de Français s’opposent au mariage proprement dit pour ce qu’il ouvre le droit pour ces couples homosexuels d’adopter des enfants et demain de bénéficier de la PMA (Procréation Médicale Assistée) ou de la GPA (Gestation pour autrui).

Les 500 000 pétitions pour réclamer la saisine du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) sont en passent d’être réunies, ce qui montre que la mobilisation est toujours aussi forte malgré le vote en première lecture à l’Assemblée nationale.

Le 24 mars prochain, une nouvelle grande manifestation devrait être à nouveau organisée à Paris, il faudra que nous montrions que nous sommes plus nombreux que le gouvernement veut le faire croire.

Il faudra exprimer, que nous soyons de gauche ou de droite, croyant ou pas, que nous refusons ce projet de loi et faire comprendre ainsi à nos députés et sénateurs que nous attendons d’eux qu’ils soient à notre écoute.

En attendant, vous trouverez ci après le lien pour visualiser la vidéo de la Manif pour tous du 2 février dernier à Cergy :

http://www.youtube.com/watch?v=oEGXUw9lqTk

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 23:19

 

2013 02 04 ManifpartoutSamedi après midi, devant la préfecture de Cergy et partout en France, nombreux ont été les Français qui se sont mobilisés pour exiger qu’un vrai débat soit organisé sur le projet de Loi dite pour « le mariage pour tous ».

Cette mobilisation fait suite à celle du 13 janvier dernier à Paris, qui n’a pas rassemblé 320000 personnes comme veut le faire croire le gouvernement mais au bas mot 800000 hommes et femmes attachés à la famille et à l’épanouissement des enfants qui ont besoin d’un père et d’une mère.

Il suffit pour s’en convaincre de regarder la photo du Champs de mars, dont la superficie est de 240000m², et de mesurer qu’avec environ 3 personnes au m² nous y étions déjà plus de 700000 sans compter ceux qui se trouvaient aux abords, ceux dont le cortège n’était pas encore arrivé à 17h30 et  encore ceux qui ont du faire demi tour tant il y avait de monde. 2013 02 04 Manif du 13 janvier

Mais peu importe aujourd’hui la querelle des chiffres, peu importe que nous soyons de droite ou de gauche, peu importe que nous soyons pour ou contre ce projet de Loi…, notre pays a la chance d’être une démocratie, nous n’avons pas le droit de gâcher cette chance, nous ne devons pas avoir peur du débat  quand d’autres, dans de nombreux pays, aimeraient avoir seulement le droit de voter librement. Et le gouvernement ne peut pas nous retirer ce droit sur un sujet qui remet profondément en cause la notion de la famille et de la filiation.

Le Président de la République et le gouvernement ne peuvent considérer que les 60 propositions du programme du candidat Hollande sont par avance acceptées du fait de son élection, ou alors pourquoi voter. Et interrogeons nous sur le fait que d’autres propositions, qui bénéficient d’un plus grand soutien des Français mais semblent gêner nos parlementaires de la majorité, sont renvoyées à plus tard au motif qu’il faut d’abord les convaincre…

Le collectif des associations a lancé une pétition pour exiger que soit saisi le « Conseil économique, social et environnemental » afin qu’il donne son avis sur le projet de Loi en question.

Sans attendre, rendez-vous sur le site suivant, imprimez la pétition, signez-la et adressez-la sans faute ce lundi.

http://www.lamanifpourtous.fr/-Soutenir-les-petitions

Que vous soyez pour ou contre, vous ne pouvez pas accepter que l’on ne puisse en débattre !

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 09:10

Il y a un mois, j’évoquai ma déception de voir les dirigeants de mon parti et les élus que je qualifiai de « parisiens » se comporter en chefs de clan avides de pouvoir personnel.

Si cela vient de se passer au sein de l’UMP, cela s’est produit avant au sein du Parti socialiste et même au sein du parti des Verts et en la matière, personne n’a de leçon à donner aux autres.

J’évoquai l’action d’élus unis pour l’essentiel au sein de « l’Union pour le Val d’Oise » et les nombreux dossiers votés lors de la tenue de l’Assemblée départementale de novembre.

Il s’est depuis passé un mois, les dirigeants de l’UMP semblent vouloir entendre l’exigence des adhérents et des élus de terrain qui œuvrent au quotidien pour améliorer le cadre de vie et la solidarité sociale de leurs administrés, pour que nous unissions nos forces et notre énergie à dénoncer la politique désastreuse menée par notre gouvernement et j’y associe la majorité socialiste de la Région Ile de France.

Durant ce mois, les élus municipaux de Pontoise et de l’Union pour le Val d’Oise ont poursuivi la préparation des nombreux dossiers qui seront présentés au vote des assemblées de cette fin de semaine.

Ainsi, le Conseil municipal de Pontoise se réunit ce soir, où j’aurai notamment  le plaisir de présenter le budget 2013 et l’Assemblée départementale demain pour voter de nombreux dossiers dans les domaines de l’aide aux communes, du soutien aux personnes âgées et handicapées…

Ces réunions sont publiques et vous pouvez y assister.

Conseil municipal de Pontoise : jeudi 20 décembre 20h30 à l’Hôtel de Ville

Assemblée départementale : vendredi 21 décembre 9h30 au Conseil général (à suivre également en direct via le site du Conseil général)

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 14:24

Voilà 6 mois que nous avons un président « normal » à la baguette et 3 mois que le gouvernement Ayrault est aux instruments. Aussi, et même si pour certains nous ne sommes pas adeptes du genre musical qui nous est proposé, nous devrions pouvoir espérer de cet ensemble une harmonie puisque la partition est connue depuis qu’elle a été présentée aux électeurs lors des campagnes récentes.

Mais, bémol, les solistes sont nombreux et n’ont pas la même lecture des notes, en particulier Monsieur Montebourg et Madame Dufflot, une partie du public ne sait pas se tenir, Monsieur Melanchon le premier, et il devient difficile d’entendre la mélodie.

Matraquage fiscal, détricotage dogmatique de ce qui a été entrepris par la majorité présidentielle précédente, abandon en perspective des grands projets comme le Grand Paris et le Canal Seine Nord Europe, stigmatisation des entrepreneurs qui réussissent, revirements sur des sujets cruciaux comme le traité européen, volonté de donner le droit de vote aux étrangers alors qu’un débat serein sur l’immigration n’a jamais été possible, remises en cause de certaines valeurs de notre République comme le mariage entre un homme et une femme, fondement de la famille…, autant de fausses notes dont la liste n’est pas exhaustive tant elles sont nombreuses.

Soyons clairs, la situation financière de notre pays est particulièrement mauvaise et il est donc normal que des mesures soient prises pour les assainir. Ce n’est d’ailleurs pas l’élu en charge des finances municipales à Pontoise et départementales qui critiquera l’appel à l’effort de tous, que les Français sont d’ailleurs prêts à consentir.

Mais est-il normal que notre gouvernement marche à contre sens de la voie choisie par tous nos partenaires ? Est-il utile que des sujets sensibles de société soient traités en urgence au seul motif qu’ils étaient inscrits dans les promesses électorales ?

Ces sujets de société ne méritent-ils pas un vrai débat, voire un référendum ?

Mi août la presse titrait sur les « 100 jours pour rien » de la présidence Hollande et certains demandaient un peu d’indulgence. Nous allons atteindre les 200 jours et les critiques sont plus nombreuses que les soutiens.

En Val d’Oise, Didier Arnal, alors encore président du Conseil général à la tête d’une majorité socialo/communiste, critiquait la gestion Sarkozy/Fillon, réclamait le versement de ce qu’il qualifiait de la dette de l’Etat et se vantait d’avoir agît pour que le Grand Paris intègre dans sa dynamique notre département.

Sera-t-il aujourd’hui de ceux qui apporteront un ticket de caisse actualisé de plus de 600 millions d’euros à Messieurs Pierre Moscovici et Jerôme Cahuzac ?

Signera t-il la pétition contre l’abandon du grand Paris ?

J’en doute, mais je ne demande qu’à être démenti.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 09:17

Après des congés bien mérités et après que les élèves aient repris le chemin des établissements scolaires, c’est au tour des politiques de reprendre le rythme des assemblées.

Ainsi, l’Assemblée départementale se réunira ce vendredi à partir de 9h00 dans la salle des délibérations du GS-chateau14.jpgConseil général et le Conseil municipal de Pontoise teindra pour sa part sa première séance de rentrée le jeudi 25 septembre dans la salle du conseil de la maire à 20h30.

Ces réunions sont publiques, de nombreux sujets y seront débattus et vous y êtes les bienvenus.

La rentrée politique se joue également à l’échelle nationale et là il nous faut malheureusement constater que le gouvernement, sous le manque d’ambition et d’impulsion de notre président « normal », poursuit sa politique de « détricotage » des réformes mises en place par Nicolas Sarkozy et François Fillon et continuent à enfoncer notre pays dans les désastres de cette crise durable au lieu de l’armer pour se renforcer au sein d’une économie mondiale.

Comptons sur une opposition constructive et forte des députés et sénateurs de notre sensibilité auxquels nous apportons notre soutien.

Cette rentrée est également l’occasion d’une réorganisation de ce qui a constitué le soutien principal à Nicolas Sarkozy et au gouvernement Fillon : l’UMP.

Pour ma part je soutiens la candidature de François Fillon parce qu’il me paraît le plus apte à réunir largement la droite républicaine dans la perspective des échéances électorales à venir et en premier lieu les élections municipales et cantonales.

Ne nous trompons pas d’élection et, comme François Fillon l’a si bien fait dans le discours prononcé ce dimanche à Piscop, j’appelle à ce que cette élection soit la démonstration que notre parti est capable de désigner démocratiquement ses dirigeants et non une « guerre des chefs » en vue de la désignation de notre candidat à la présidentielle de 2017.

Peser dans le débat sur la réforme des collectivités territoriales, renforcer notre poids politique au sein des conseils municipaux, généraux et régionaux doivent guider notre mobilisation et nos actions présentes.

La « normalité » pour un élu, c’est avant tout d’agir dans le cadre de son mandat pour améliorer le cadre de vie et la solidarité sociale de nos concitoyens et non de se préoccuper en premier lieu de son propre avenir politique. Mais je ne suis malheureusement pas certain que cette vision soit toujours bien partagée.

Partager cet article
Repost0